1940-1945 : L’Exil aux USA

1940- Publication en février par l’éditeur New Yorkais Longmans Green d’une sélection du texte de Confucius.
Alfred, Erna et Stephan quittent le logement de Marly le Roi en février et s’installent dans un deux pièces meublé au 19 rue Diderot à Saint-Germain en Laye.

26 mai, Erna et Stephan quittent Saint Germain en Laye pour le Puy où ils s’installent dans une pension. Ils quittent Le Puy le 21 juin, jour de l’armistice, pour rejoindre, via Rodez, Bordeaux, siège temporaire des autorités françaises, espérant en vain y retrouver Alfred. Ils resteront à Bordeaux du 22 juin au 27 juin, date de leur départ pour Toulouse.

Robert Minder met le 26 mai à la disposition d’Alfred Döblin un petit logement au 95 rue des Petits-Champs à Paris où il restera jusqu’au 10 juin. Il quitte Paris le 10 juin avec les services du Ministère de l’Information pour Tours. De là va commencer le périple décrit dans le Voyage du Destin qui le mènera de Tours à Moulins, Cahors, Rodez, Mende. Il rejoindra Erna et Stephan à Toulouse le 10 juillet.

Départ d’Alfred, Erna et Stephan pour Marseille le 22 juillet puis ensuite le 30 juillet pour Lisbonne, via Barcelone et Madrid. Départ pour New York le 5 septembre où la famille résidera du 12 au 2 octobre. Arrivée à Los Angeles le 7 octobre. (frais de voyage payés par l’ERC et grace à la contribution financière de Peter Döblin et des Rosins, amis Berlinois d’Alfred Döblin réfugiés à NYC)

Installation de la famille en meublé au 1842 Cherokee Avenue à Hollywood.

Commence le 9 octobre son contrat d’un an, à raison de $ 100- par semaine,  en tant que scénariste chez MGM. Ce contrat, indispensable afin d’obtenir un visa temporaire d’entrée aux USA a été obtenu grâce à l’intervention de Hermann Kesten du « European Rescue Committee ».

Le 21 juin 1940, afin de ne pas tomber entre les mains des troupes allemandes, Wolfgang met fin à ses jours dans une grange du village de Housseras (Vosges). Il sera inhumé dans le cimetière du village.

Klaus Döblin, démobilisé début Septembre ne parvient pas à rejoindre Alfred et Erna avant leur départ et restera en France durant toute la période de la guerre, toutes les tentatives pour lui permettre de rejoindre la famille aux USA ayant échoué.

Le frère cadet d’Alfred, Kurt, né en 1880, et sa famille sont déportés à Auschwitz où ils seront gazés.

1941- Déménagement le 7 février d’Alfred et la famille tout d’abord au 901 North Genesse Avenue à Hollywood, puis finalement le 6 novembre 1941 dans un petit logement non meublé au 1347 North Citrus Avenue à Hollywood, le mobilier étant donné par des amis.

Alfred, Erna et Stephan partent du 3 mars au 12 mars pour Nogales (Mexique) afin d’obtenir un visa définitif pour séjourner aux Etats-Unis. Formalités facilitées avec l’aide d’un avoué recommandé par le metteur en scène William Dieterle et grâce à l’aide financière du « European Rescue Committee ».

Le 7 octobre, fin du contrat avec la MGM. La famille reçoit une indemnité de chômage de $ 18- par semaine pendant 30 semaines. Elle subsistera ensuite jusqu’au retour en Europe en novembre 1945 grâce aux aides reçues notamment de Peter Döblin et de quelques amis.

Le 30 novembre, baptême catholique d’Alfred, Erna et Stephan à la « Blessed Sacrament Church », au 6657 Sunset Boulevard à Hollywood, par le père Mc. Coy, S.J.

1942- Commence la rédaction en février de Karl und Rosa.
Peter Döblin effectue son service militaire dans l’armée américaine à partir du 12 mai.
Confirmation le 31 mai d’Alfred, Erna et Stephan à la Cathédrale Santa Vibiana à Los Angeles.

1943- Termine la rédaction du roman Karl und Rosa.
Le 14 août, fête à l’occasion du 65ème anniversaire d’Alfred Döblin au théâtre Pablo Rey House au 1211 Montana Avenue à Santa Monica sous la présidence de Heinrich Mann et la participation d’une centaine de personnes dont Thomas Mann, Bertholt Brecht etc.…
Décembre termine la rédaction de l’essai Der Oberst und der Dichter.

 

1944- Termine la rédaction de l’essai Das Märchen vom Materialismus.
Stephan Döblin s’engage dans l’Armée Française et quitte les USA avec un transport de troupes.

1945- Le 20 mars Alfred et Erna sont informés du décès de Wolfgang, sans en connaître ni les circonstances ni la date.
Commence la rédaction du roman Hamlet.
En août, il est contacté par Ernest Tonnelat, Professeur au Collège de France, qui lui propose de prendre la responsabilité de chef du Bureau des Lettres au Service de l’Education Publique du Gouvernement Militaire en zone française d’occupation, basé à Baden-Baden. Cette offre lui sera confirmée par le général Raymond Schmittlein. Il accepte sans hésitation.